Intelligence artificielle et santé : pourquoi l’IA deviendra indispensable pour la médecine

Avec le vieillissement de la population, l’amélioration de la précision et de l’efficacité du système de santé devient une priorité croissante. Heureusement, il existe une solution : intelligence artificielle et santé. L’intelligence artificielle  et santé sont désormais très liées. En effet, la technique fait déjà de grands progrès dans le traitement des patients et réduit également la pression sur le personnel médical.

L’Intelligence artificielle et santé

L’Intelligence artificielle et santé peuvent non seulement aider aux diagnostics difficiles, mais elle peut aussi détecter les premiers signes de nombreuses maladies. Google a déjà fait des progrès sur ce front en utilisant l’intelligence artificielle et santé pour détecter les signes de maladies oculaires liées au diabète en utilisant des algorithmes de reconnaissance d’images. Le logiciel de Google peut détecter de minuscules anévrismes pouvant provoquer la cécité en examinant des photos de la rétine du patient.
L’intelligence artificielle et santé permettra bientôt de prendre le contrôle de la santé en libérant le code de chaque ADN.  Des sociétés souhaitant promouvoir intelligence artificielle et santé tentent d’ouvrir la voie en interprétant l’ADN via un système qui prédit comment la variation génétique affecte les molécules. En fait, leur base de données peut déjà expliquer comment des centaines de millions de variations génétiques peuvent avoir une incidence sur notre code génétique. Une meilleure compréhension de l’ADN humain grâce à la combinaison intelligence artificielle et santé signifie que les médecins pourront bientôt fournir des informations personnalisées adaptées à chaque patient.

Les nouveaux médicaments

La mise sur le marché de nouveaux médicaments est à la fois coûteuse et longue. Une découverte peut prendre 14 ans et coûter environ 2,6 milliards de dollars avant de devenir disponible. Une des principales raisons de ce retard est la nécessité de tester les composés chimiques contre toutes les combinaisons possibles de cellules, de génétique et de toute autre mutation, afin de garantir leur sécurité. L’association de l’intelligence artificielle et santé peut potentiellement réduire ces coûts jusqu’à 70% en analysant la littérature scientifique disponible.