Les objets connectés sont-ils vraiment efficaces pour la santé ?

Quelle est l’utilité des objets connectés sur la santé des patients

Les objets connectés sont de plus en plus courants dans la vie de tous les jours. Le domaine de la santé n’y échappe pas. En effet, il existe sur le marché de plus en plus d’objets connectés pour la santé. On retrouve par exemple les tensiomètres connectés, en outre il est possible de passer une consultation médicale en ligne. Là, les objets connectés trouvent toute leur utilité. Aujourd’hui, un patient disposant d’un tensiomètre connecté peut présenter ses résultats à un spécialiste de la santé via internet et celui ci va pouvoir analyser à distance les résultats obtenus par ce tensiomètre connecté. Il pourra alors établir un diagnostic et conclure une prescription médicale. L’utilité des objets connectés ne s’arrête pas là. En effet, ils sont de plus en plus autonomes, certains d’entre eux sont destinés aux personnes âgées par exemple, sont équipés de capteurs cardiaques et de podomètre, ainsi que des commandes vocales.

Quelles sont les limites de leur efficacité?

Certes les objets connectés trouvent de plus en plus leur utilité dans le domaine de la santé, néanmoins, ces derniers trouvent leurs limites principalement dans leur utilisation. En effet, la plupart des objets connectés nécessitent un paramétrage préalable à leur utilisation. Or, beaucoup de personnes utilisent les objets connectés de manière hative. Ces personnes auront tendance à ne pas effectuer du tout les paramétrages ou les faire en partie seulement. Cela a pour conséquence une mauvaise exploitation des données par les objets connectés. Cette mauvaise interprétation peut avoir des conséquences plus ou moins graves. Dans le cas d’une montre podomètre connectée, la distance parcourue pourrait être surévaluée ou sous évaluée sans que cela ne porte à conséquence pour la santé de l’utilisateur. Néanmoins si on prend le cas d’un tensio-fréquence mètre, si le paramétrage ne correspond pas au poids et à l’âge de l’utilisateur, le signal d’alarme en cas de surmenage risque de ne pas se déclencher, ce qui peut avoir de graves conséquences.